Une rando sympa sur le GR34 autour de Cancale

Du port de Cancale à la Pointe du Groin.

On était déjà sur la fin de notre séjour dans la région et on voulait absolument marcher sur ce fameux sentier de grande randonnée. On en avait souvent entendu parler mais on ne le connaissait pas du tout. On s’est donc servi de Visorando pour trouver un parcours sur le littoral, et on s’est décidé pour la rando de Cancale et ses environs. Un tracé de 23 km à la fois sur la côte et dans les terres. On n’avait jamais fait autant de kilomètres mais bon, on a quand même voulu tenter le coup pour voir si on en était capable. C’est pas comme si on était dans les Alpes, en Bretagne il n’y a pas beaucoup de dénivelé !

On a démarré du centre de Cancale et on s’est dirigé vers la Pointe du Groin en passant par la Colombière et Port Briac. C’était marée basse et les producteurs d’huîtres étaient en plein travail.

En marchant entre Cancale et la Pointe du Groin on peut découvrir quelques petites îles face à la côte et de nombreux mouillages de bateaux. Je ne vous cache pas qu’on s’est arrêté très souvent pour faire chauffer l’appareil photo.

La côte Bretonne et ses plages désertes.

En suivant le parcours jusqu’à la Pointe du Groin et même plus loin, de nombreuses criques et plages immenses se succèdent. On passe par Port Picain, Port Mer et la plage du Saussaye. La côte d’émeraude porte vraiment bien son nom, la mer est magnifique et les plages sont désertes. Un nombre impressionnant de petits bateaux sont au mouillage, des fois même couchés sur le sable à marée basse.

Une fois la Pointe du Nid contournée, on devine au loin le Fort du Guesclin. Un fort construit sur un îlot face à la plage de Saint Coulomb. Il possède une très longue histoire puisque sa première construction date du XI ème siècle et qu’il a fini par appartenir au chanteur Léo Ferré. Au fur et à mesure qu’on se rapproche, on découvre ce magnifique îlot au milieu de ce paysage apaisant.

La suite de la randonnée se fait par le GR 34A à travers les cultures de choux qui s’étendent à perte de vue. Quelques surprises nous ont amusés au cours du parcours, notamment la rencontre avec des vaches angoras. Des races qu’on n’a pas vraiment l’habitude de croiser chez nous dans le Var. Puis c’est le retour à Cancale par le côté sud de la ville.

Détente à Cancale après la randonnée.

Au bout du quai Admis en chef Thomas, vous pouvez trouver le marché aux huîtres de Cancale. De nombreuses petites baraques aux toits rayés où vous pouvez acheter des huîtres directement aux producteurs. Il y’a juste à leur demander et en plus ils vous les ouvrent ! Le must est d’aller ensuite les déguster assis sur les escaliers face à la mer. Un vrai bonheur pour pas cher du tout.

Ce soir là, et après autant de marche à pieds, nous avions envie d’aller nous détendre et boire un petit verre tranquille. On s’est très vite décidé pour le Tapecul. Le cadre est vraiment sympa et les propriétaires sont très accueillants. C’est une très bonne adresse pour aller boire un verre à Cancale. Pour la suite, et pour correctement recharger les batteries, nous nous sommes dirigés vers le Narval pour aller y déguster de beaux plats de poissons. Huuuuumm, que de bons souvenirs !

Laisser un commentaire

Fermer le menu