Randonner dans les gorges de la Siagne

Du départ de la rando à la Chapelle Saint Saturnin.

Le départ de cette randonnée se fait à Saint Cézaire Sur Siagne, un joli petit village des Préalpes d’Azur. Le parcours est très bien balisé sur pratiquement sa totalité, il est donc très facile de le suivre. On a démarré au niveau de la fontaine qui se trouve au centre du village en prenant la direction du sud. Il faut passer devant la poste, puis le cimetière en suivant le balisage en direction de la Chapelle Saint Saturnin.

Les gorges de la Siagne
Les gorges de la Siagne

Arrivé au point n°5, il faut faire très attention et prendre un petit chemin sur la droite qui, tout d’abord reste parallèle à la piste puis qui s’éloigne sur la droite et s’enfonce dans la forêt en direction de la vallée.

La suite du parcours jusqu’à la Chapelle Saint Saturnin, se fait tranquillement en descente et à l’ombre des arbres. Au bout de quelques kilomètres, on arrive à la petite chapelle qui a été construite au XIII ème siècle par les moines de Lérins. Un endroit très agréable pour passer un moment à se reposer.

En direction du pont des Tuves.

Pour continuer le parcours, il faut remonter jusqu’au point n°7 et prendre la piste à gauche en suivant le GR (balisage rouge et blanc) jusqu’à retrouver le canal de la Siagne. Un long passage se fait ensuite en restant sur le muret côté gauche du canal. Une portion très sympa de la randonnée, puisqu’elle se trouve à la fois à l’ombre des arbres et au bord du petit canal. On retrouve ensuite le balisage jaune, que l’on suit jusqu’au pont des Tuves  ou pont des Gabres (deux noms pour un seul pont !). Ce magnifique petit pont du XIX ème relie Montauroux à Saint Cézaire au sein d’un site classé Natura 2000.

Quand on arrive au niveau du pont, il n’y a qu’une seule façon d’accéder à la suite du parcours. Il faut passer sous une petite cascade, pour ensuite pouvoir monter sur le pont. Le site est magnifique et très prisé par les habitants de la région pour se rafraîchir en été. Tantôt verte, tantôt bleue, l’eau offre des couleurs exceptionnelles et il est important de respecter le site pour qu’il reste intact. En tout cas, l’endroit est vraiment très agréable pour faire une pause casse croûte et recharger les batteries.

Longer la Siagne et prendre la direction du village.

Il faut ensuite suivre la Siagne en direction du nord pour continuer le parcours. La piste longe la rivière et durant toute cette partie du trajet, on reste encore à l’abri du soleil grâce aux arbres. Une partie encore très agréable où l’on croise de nombreuses ruines d’anciennes habitations. A certains moments, on aperçoit à travers les arbres le village de Saint Cézaire que l’on distingue  tout en haut de la falaise d’en face. Et c’est à ce moment là qu’on se dit que la montée va être longue et dure !

Arrivé au pont des Rey, il faut traverser la Siagne et reprendre la direction de Saint Cézaire.

Comme vous l’avez certainement remarqué, jusqu’à ce moment là on n’avait fait que de la descente, du plat et de la baignade. Cette rando est « traître » car on ne monte qu’à la fin et beaucoup moins à l’abri du soleil que sur tout le reste du parcours. Il faut donc garder des forces et surtout de l’eau jusqu’à la fin si on ne veut pas sécher dans la dernière côte. Heureusement, la fontaine du village est là pour se rafraîchir la tête en arrivant ainsi que les terrasses de bar qui vous attendent les bras ouverts.

Laisser un commentaire

Fermer le menu