Une journée dans les Cinque Terre

Comment visiter les Cinque Terre ?

Pour ce séjour nous logions à Villecchia, un hameau situé un peu loin du Parc National mais où nous avions trouvé une location à un prix défiant toute concurrence (25 € la nuit sur Airbn’b). Nous avions prévu de randonner et de passer par au moins 4 villages dans la journée. Une grosse partie du périple se faisant à pieds, ça nous paraissait un peu chaud, mais faisable.

Nous sommes donc parti tôt de Villecchia en direction des Cinque Terre avec une idée en tête, qui était de garer la voiture à Riomaggiore et de partir ensuite pour visiter les villages suivants. Très grave erreur de débutants ! Nous ne nous étions pas vraiment renseignés sur la façon de visiter la région et surtout s’il est judicieux de venir en voiture. Nous avons compris le problème dés que nous sommes arrivés au parking et qu’on a vu les tarifs. Avec des tarifs autour de 40 € la journée pour garer la voiture, ça fait réfléchir. On n’est pas radins, mais on préfère mettre notre argent ailleurs ! En fait, pour visiter correctement le Parc National, le mieux est de profiter du train qui dessert très bien les différents villages. Le mieux est de le prendre à La Spezia pour se diriger ensuite vers les Cinque Terre. Comme nous n’avions pas le temps de retourner jusqu’à La Spezia, nous sommes sorti du village pour nous garer au dessus. Loin, très loin de Riomaggiore …. on était venu pour marcher, ça commençait très fort !

Comme je vois toujours les choses du bon côté, je vais dire que ça nous a permis d’avoir une très belle approche de Riomaggiore.

Découvrir le village de Riomaggiore.

On entre dans le village par une enfilade de petites ruelles, d’escaliers au milieu de maisons colorées. Comme le village est très enclavé, l’ambiance est plutôt « cosy ». On déambule dans Riomaggiore au milieu des nombreux touristes qui parcourent les rues en même temps que nous. Nous avons fait ce voyage au mois de mai et ce n’était pas encore surpeuplé comme ça peut certainement l’être en été. En descendant vers la mer, on arrive sur un port minuscule à l’entrée duquel on peut voir quelques barques de pêcheurs directement posées au milieu de la rue. Un petit tour dans le village et on prend la direction de la gare par une magnifique promenade aménagée au bord de mer.

Une chose qui nous a vraiment impressionnés dans cette région, c’est la ligne ferroviaire. Cette ligne qui passe sous les villages et qui les a ouvert au tourisme. Bonne chose ou pas (ce n’est pas à moi de juger !), cette ligne a désenclavé toute la région.

Randonner dans les Cinque Terre.

Nous étions venu dans le Parc National pour randonner, mais les sentiers de bord de mer entre Riomaggiore et Corniglia sont fermés depuis déjà de nombreuses années et ce jusqu’en 2021 suite à de nombreux éboulements. Le sentier de montagne entre Riomaggiore et Manarola est beaucoup trop long, on n’aurait pas eu le temps de faire tout ce qu’on voulait faire. On a donc prit le train jusqu’à Manarola pour ensuite faire le parcours de montagne jusqu’à Corniglia. Après cette partie, nous aurions certainement le temps de partir jusqu’à Vernazza par le bord de mer.

De Manarola à Corniglia.

Le départ se fait par le sentier de trail 6 p, qui démarre au nord du village et part sur Volastra, tout en haut de la montagne. Les premiers kilomètres montent beaucoup et sont jonchés d’escaliers qui, comme ils ne sont pas tous à la même hauteur, vous cisaillent les jambes ;0). Plus on monte et plus la vue se découvre, le paysage est grandiose. Quelques coins pour se mettre à l’ombre, mais plutôt rares. Après Volastra, le parcours passe au milieu de nombreuses vignes cultivées en restanques sur les falaises abruptes. Il faut impérativement prévoir de l’eau car les coins d’ombre sont peu nombreux et il peut faire très chaud.

De Corniglia à Vernazza.

Le village de Corniglia est différent des autres car il ne descend pas jusqu’à la mer. Il est posé sur une falaise à une centaine de mètres d’altitude. Ses ruelles sont un peu plus confinées, ce qui lui donne un certain charme. Pourquoi ne pas faire une petite halte en terrasse sur la place de l’église pour se désaltérer. Je vous assure que le lieu est très agréable ;0)

De Corniglia, nous sommes partis à Vernazza par une étape du Sentiero Azzuro. Ce sentier est divisé en quatre parties entre Riomaggiore et Monterosso et il est payant, entre 5 et 7 €, suivant la période. La partie que nous avons faite fait à peu près 4 km et est plutôt plate par rapport à ce que nous avions fait précédemment.

Comment retourner à Riomaggiore ?

Outre la ligne ferroviaire, il est également possible d’aller de village en village par une ligne maritime qui va également jusqu’à La Spezia. On a donc décidé de prendre le bateau pour retourner à Riomaggiore. Une façon d’apprécier les villages sous un autre angle de vue avec en plus l’air marin pour se rafraîchir.

Une fois arrivés à Riomaggiore, il nous restait encore à remonter à la voiture. Et oui, il faut assumer ses erreurs de débutants ! On avait  une belle côte à faire, une petite pause en terrasse s’imposait donc avant de s’attaquer à la marche retour.

La côte qui a suivi nous a laissé le temps de bien échafauder notre programme du lendemain (encore au dernier moment !). On s’est décidé pour une visite plus cool. La ville de Pise nous paraissait être une bonne idée avant de rentrer à la maison.

En tout cas on a pu avoir une belle vue sur le coucher de soleil en remontant ;0)

Laisser un commentaire