Découvrir Bonifacio en une journée

Comment visiter Bonifacio.

Pour venir à Bonifacio et visiter la Citadelle, il faut impérativement prendre sa voiture. Mais celle ci peut vite devenir un problème à l’intérieur de la ville en raison de la circulation s’il y’a du monde. Les tarifs des parkings de Bonifacio peuvent également entamer votre budget d’une façon non négligeable si vous y laissez la voiture une journée entière. Pour cette visite, nous voulions donc nous garer à l’extérieur de la ville et tout faire à pieds. Nous sommes donc parti tôt le matin, mais quand nous sommes arrivés au premier rond point au dessus de la ville, tout était bouché. On s’est donc servi du GPS et on a contourné la ville pour arriver sur la route entre la citadelle et le phare de Pertusato en passant par le quartier de Saint Julien. Ce ne sont que des petites routes, mais il n’y avait personne. Une fois arrivés sur la route qui longe les falaises, on peut facilement y trouver de la place pour garer la voiture. Cela permet de démarrer la journée par une belle balade au dessus des falaises en passant par le Campu Rumanilu, un site naturel protégé qui surplombe les falaises. On découvre petit à petit une vue magnifique sur cette impressionnante Citadelle posée à flanc de crêtes.

Visiter la Citadelle de Bonifacio.

Une fois arrivés à l’entrée de la ville, il y’a la possibilité de continuer le sentier du Campu Rumanilu et de revenir sous les falaises en prenant la direction de la plage de Sutta Rocca. On descend de nombreux escaliers et on se rapproche du Grain de Sable, ce fameux piton rocheux qui se détache dans la mer à quelques dizaines de mètres de la côte.

En remontant en direction de Bonifacio, on se retrouve au pied de la montée Saint Roch qui amène à la Porte de Gênes. Cette porte était la seule entrée de la Citadelle jusqu’au XIX ème siècle.

Il est bon de rentrer dans la cité à cet endroit et de prendre le temps de flâner et de se perdre dans les ruelles de la ville haute. Découvrir la petite église Romane Sainte Marie Majeure qui est le plus ancien édifice de la ville.

En continuant un peu, on peut accéder à un des monuments les plus importants de la ville qui se trouve être l’escalier du Roy d’Aragon. Cet escalier, qui selon la légende aurait été construit en une nuit par les troupes du Roy d’Aragon en 1420, a en fait été construit pour accéder à un puits d’eau douce qui se trouvait à l’écart de la ville. Il comporte 187 marches et descend jusqu’à la mer en offrant une vue magnifique sur la méditerranée. Celui ci se visite pour la somme de 2,50 €.

Au bout de la presqu’ile face au cimetière marin se trouve le Gouvernail. Il s’agit d’un ancien tunnel construit par les Français en 1890 qui se visite pour la somme de 2,50 € également. Utilisé par les armées Italiennes et Allemandes pendant la seconde guerre mondiale, il descend jusqu’à une dizaine de mètres du niveau de la mer pour offrir une vue splendide sur la méditerranée et les falaises.

Il y’a de nombreuses autres choses à voir à Bonifacio telles que la visite du port, une balade sur les Iles Lavezzi, une visite du cimetière marin. Nous n’avions pas le temps de faire tout ça, juste le temps d’aller manger dans un bon restaurant de la ville pour goûter des spécialités Corses. Ce soir là, on a été manger à la Bodega, une très bonne adresse que nous conseillons avec plaisir. Quant à la journée du lendemain, on avait déjà prévu de faire une randonnée pour découvrir le bord de mer autour de Bonifacio.

Laisser un commentaire